estimer la valeur d'un terrain

Comment faire estimer la valeur d’un terrain ?

Si vous projetez de vendre un terrain, son estimation est incontournable pour ne pas le céder à un prix trop bas. Mais estimer la valeur de votre terrain vous permet aussi de le proposer au juste prix afin de trouver rapidement un acquéreur. Comment s’effectue cette estimation ?

Ce que vous devez savoir avant d’estimer le prix d’un terrain

Calculer le prix d'un terrain

A lire également : Votre guide ultime pour l'achat d'un chalet à Megève : Conseils et astuces d'experts

Le prix d’un terrain se calcule au mètre carré et dans le cas d’une vente, une estimation est nécessaire au préalable. Cette estimation vous évite de vendre votre terrain au-dessous de sa véritable valeur. Mais elle vous évite aussi de le proposer à un prix trop élevé. Si c’est le cas, vous aurez des difficultés à vendre votre terrain. Donc, une estimation est importante pour proposer votre terrain au juste prix. C’est avec un juste prix que vous allez attirer les potentiels acquéreurs. Par ailleurs, c’est en calculant la valeur de votre terrain que vous pouvez connaître les taxes et impôts à payer. Ne vous hasardez pas à estimer votre terrain à un prix plus bas que celui du marché. L’administration fiscale est en droit de vous réclamer une rectification.
Concrètement, comment s’effectue l’estimation de votre terrain ? Rassemblez tous les éléments relatifs à votre terrain. Rendez-vous sur le site www.cadastre.gouv.fr pour prendre connaissance des informations fournies par le cadastre de votre commune. Vous y verrez la présence d’éventuelles constructions près de votre terrain et ses limites exactes. Des données comme l’environnement de votre terrain y sont même présentées ainsi que la présence d’un plan d’eau, d’une voie publique, etc.
Pour en savoir davantage sur votre bien, consultez la matrice cadastrale. Des informations sur l’évaluation fiscale de votre terrain y sont données. Consultez également le PLU, le Plan d’Urbanisme Local qui vous informe sur la zone où votre terrain se trouve.

Sur quels critères devez-vous vous baser pour estimer votre terrain ?

Un terrain constructible

A lire en complément : Pourquoi le terrain est-il un investissement très prisé en ce moment ?

Vous devez tenir compte de certaines caractéristiques pour estimer la valeur de votre terrain. D’abord, est-ce qu’il est constructible ? Si oui, sa valeur est plus élevée qu’un terrain situé dans une zone forestière ou agricole. Cette valeur dépend toutefois de la situation du terrain. Par exemple, en région parisienne, le mètre carré d’un terrain constructible peut grandement varier. Il peut aller de 300 à plus de 2 000 euros. Mais la valeur d’un terrain non constructible diffère aussi d’un emplacement à un autre, d’une ville à une autre. Si votre terrain se trouve dans une zone qui sera bientôt urbanisée, il a forcément plus de valeur.
Divers paramètres sont alors à considérer, la proximité avec une zone constructible ou la possibilité de faire une division de parcelle. La présence ou non de bâtiments d’exploitation influence également la valeur du terrain, de même que le relief, le climat, etc.
Si votre terrain est constructible, qu’en est-il de la viabilisation ? S’il est déjà raccordé aux réseaux de gaz, d’électricité et d’eau, sa valeur est plus importante. Si ce n’est pas le cas, vous avez l’obligation de le viabiliser.
Pour faire estimer la valeur de votre terrain selon la loi, faites appel à une agence spécialisée.